Forme du sein et « cleavage »

Concernant la forme des seins souhaitée après augmentation mammaire, il faut savoir que la forme définitive de vos seins après mise en place d’implants dépendra prioritairement de la forme de vos seins avant l’intervention.

Quel que soit le type d’implant mammaire utilisé, la projection, la forme, et la position de la prothèse par rapport au muscle grand pectoral (pré-pectoral, rétro-pectoral ou Dual-Plan), très schématiquement, si le sein est en « pomme » il restera en « pomme » après augmentation, et de la même façon s’il est en « poire », il sera difficile de le transformer en pomme uniquement avec la mise en place d’implant.

Cependant, nos techniques chirurgicales permettent tout de même de s’approcher du résultat attendu par la patiente.

Augmentation mammaire par prothèses :

Le chirurgien plasticien diplômé que vous choisirez maitrise les différentes techniques de mise en place de prothèses mammaires. Le choix de la bonne prothèse et du bon volume  (en fonction des cas), le choix de la bonne voie d’abord (position de la cicatrice), la position finale du sillon sous-mammaire ( qui bien souvent est modifié volontairement après augmentation mammaire), la position de la prothèse par rapport au muscle pectoral…

Tous ces paramètres sont cruciaux, et une étude attentive de chaque cas opéré permet de s’approcher très souvent du résultat souhaité par la patiente. Si le chirurgien pense que le résultat attendu n’est pas atteignable il est aussi de son devoir d’en informer la patiente de façon à éviter une déception post-opératoire.

L’autre point important souvent évoqué par les patientes est d’éviter d’obtenir un écart important entre les 2 seins. Elles veulent généralement une vallée inter-mammaire étroite, et donc un décolleté avantageux. C’est ce que les anglosaxons appellent le « cleavage ».

Tout d’abord, il est évidemment plus facile d’obtenir ce résultat si l’écart naturel entre les 2 seins est déjà faible. Les seins se sont développés sur l’ensemble de la base mammaire, l’augmentation mammaire par prothèses donnera donc un très bon résultat la plupart du temps.

Par contre, si naturellement les seins sont écartés l’un de l’autre de façon importante, il sera bien plus compliqué de les rapprocher et d’obtenir ce « cleavage » espéré.

Toutefois, là encore, des techniques affinées de Dual Plan interne, le choix de prothèses mammaires à base large, et le complément d’augmentation par lipofilling localisé en interne permettent souvent d’améliorer nettement la situation.

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos questions via le formulaire ci-dessous,
nous y répondrons dans les plus brefs délais. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *