Augmentation du point G 

L’augmentation du point G est une technique récente, permettant de le rendre plus facilement stimulable lors des rapports.

Qu’est ce que le point G? 

Le point G est un tissu glandulaire érectile situé sur la paroi antérieure du vagin, en face de l’urètre, à 1 à 4 cm de profondeur. Il s’agit d’un tissu assez irrégulier, prenant la forme d’un haricot, correspondant aux glandes de Skene, et dont la stimulation entrainerait un orgasme intense.
Le point G a été décrit en 1981, d’après les travaux de Grafenberg, médecin allemand.

Pour qui ? 

Les nouvelles techniques d’augmentation du point G permettent de favoriser la stimulation de cette zone lors des rapports sexuels. L’augmentation du point G s’adresse aux femmes présentant une insuffisance de l’orgasme vaginal. Il peut s’agir de femmes qui n’ont jamais connu de plaisir vaginal ou de femmes dont le plaisir a diminué avec le temps. Ces phénomènes peuvent s’expliquer par une atrophie des tissus de cette zone avec le temps.

Quels en sont les principes? 

L’orgasme est un phénomène faisant intervenir plusieurs facteurs dont une dimension psychologique importante. Ainsi, l’augmentation du point G permet de faciliter la stimulation « mécanique » de cette zone mais ne garantit pas le fait d’obtenir plus aisément un orgasme vaginal.

Il existe deux techniques d’augmentation du point G :

  • par injection d’acide hyaluronique
  • par lipostructure (lipofilling ou injection de graisse)

Augmentation par injection d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une substance naturellement présente dans le corps humain. Ses qualités hydrophiles permettent de retenir l’eau. L’effet volumateur de l’acide hyaluronique est donc important.

Dans le cas d’une augmentation du point G par acide hyaluronique, l’intervention se pratique sous anesthésie locale au cabinet médical.Une injection de 2 à 3 mL d’acide hyaluronique est réalisée dans la région du point G. L’intervention dure 20 minutes. L’injection est indolore. Un saignement superficiel modéré est possible après l’injection. Des douleurs passagères au niveau de la zone d’injection sont également parfois notées.

Le produit de comblement (acide hyaluronique) étant résorbable intégralement, les effets d’une injection d’acide hyaluronique pour une augmentation du point G durent environ 9 à 12 mois.

Augmentation par lipofilling ou lipostructure

La lipostructure ou lipofilling est une technique chirurgicale récente de réinjection de graisse autologue (les propres cellules graisseuses du patient sont réinjectées).

L’augmentation du point G par lipofilling ou lipostructure est réalisée à Nice au cours d’une hospitalisation ambulatoire.

Cette technique chirurgicale est en général réservée aux patientes ayant bénéficié initialement d’une ou plusieurs séances d’augmentation du point G par Lipofilling, qui sont satisfaites du résultat et qui souhaitent une technique apportant un résultat de longue durée (la graisse réinjectée au niveau du point G ne se résorbe que très peu, contrairement à l’acide hyaluronique).

Laisser un commentaire

Votre nom et votre adresse email ne seront pas publiés. champ Obligatoire *