Lifting mammaire, lifting des seins

Le lifting mammaire ou rehaussement des seins appelé « mastopexie » vise à ascensionner un sein tombant dans son ensemble et à supprimer l’excès cutané pour obtenir une poitrine harmonieuse et bien galbée.
La ptose mammaire correspond à la situation où le sein s’affaisse et la peau se distend. Le volume de sein est en position basse, la partie supérieure du sein est « vidée » . Ce tableau est rencontré d’emblée ou après amaigrissement important ou après une grossesse avec allaitement maternel.

Cette ptose mammaire peut être associée à une hypertrophie mammaire, nécessitant alors une plastie mammaire de réduction.

Lifting mammaire des seins tombants

Quels sont les principes de l’intervention ? 

Le sein est remodelé et ascensionné en agissant sur la glande mammaire et la peau du sein.
La glande est concentrée et maintenue par des points profonds.
L’aréole et le mamelon trop bas sont replacés en bonne position.
La peau en excès est retirée pour s’adapter à la glande concentrée.

En pratique, comment se déroule l’opération ?  

Anesthésie :
Anesthésie Générale

Hospitalisation :
Une hospitalisation de 24 heures est nécessaire. La sortie est possible le lendemain de l’intervention.

Durée de l’intervention :
Un lifting mammaire dure de 1H30 à 2H30.

Où sont placées les cicatrices ?

Au minimum, en cas de ptose très modérée, la cicatrice finale sera situéeuniquement autour de l’aréole, dissimulée à la jonction peau claire – peau foncée. La taille de l’aréole sera d’ailleurs réduite si celle-ci présente une taille trop importante.

En cas de ptose plus importante, une cicatrice verticale entre le bord inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire sera nécessaire, complétée si besoin par une cicatrice horizontale dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

La longueur des cicatrices sera fonction de l’importance de la ptose mammaire.

Quelles sont les suites ?  

Les douleurs sont habituellement très supportables, contrôlables par des antalgiques simples qui vous seront prescrits durant l’hospitalisation et à la sortie de la clinique.

Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) sont visibles durant quelques semaines.
Les fils de suture utilisés sont résorbables. Ils ne sont donc pas à retirer.
Un soutien-gorge de contention est mis en place immédiatement après l’intervention pendant 4 à 6 semaines.
Un arrêt de travail de 7 à 15 jours est conseillé.

Les activités sportives peuvent être reprises après 6 à 8 semaines.

2 questions dans “Lifting mammaire, lifting des seins

    1. ​Bonjour,
      Le lifting mammaire ou Mastopexie necéssite la plupart du temps des cicatrices autour de l’aréole. Dans certains cas, la sensibilité peut en effet être légèrement diminuée (plus la ptose mammaire est importante, plus le risque est élevé). Parfois au contraire la sensibilité est plus importante après l’intervention.
      Il est donc difficile de vous répondre sans vous avoir examinée en consultation.
      Je reste à votre disposition,
      Bien cordialement,
      Dr Gasnier

Laisser un commentaire

Votre nom et votre adresse email ne seront pas publiés. champ Obligatoire *